Les plantes de la boutique

PLUTÔT PRÉVENIR QUE GUÉRIR.

L'usage des plantes aromatiques, sauvages ou cultivées, pour les vertus médicinales qui y sont associés ne doit pas exonérer d'être attentif. Il est faux de penser que puisque c'est une plante, ça ne peut pas faire de mal. La plupart des médicaments en usage de nos jours reproduisent les molécules présentes dans les plantes. Tout problème chronique, aigu ou récurrent doit être vu par un médecin. L'automédication ou les remèdes naturels sont plutôt utiles en complément, après avis médical ou préventivement pour rester en forme. Les phases de convalescence sont aussi souvent plus courtes grâce à l'appui de certaines plantes. Dans tous les cas, il est important de faire une pause en cas de prise quotidienne de la même plante ou du même mélange et de ne pas dépasser trois semaines consécutives. Enfin chaque personne doit se renseigner sur les contre indications, les traitements en cour et les allergies afin d'éviter les effets secondaires. Il faut donc plutôt prévenir que guérir.

Production de plantes aromatiques et médicinales respectueuse de l'environnement !

Les plantes cultivées :

4 € les sachets de 20 grammes

Armoise (Artemisia Vulgaris)  

Plante magique, plante de sorcière, remède de bonne femme, l'Armoise possède les même vertus que sa proche parente l'Absinthe mais avec un goût plus doux facile à boire (et surtout, autorisée à la vente). Cette plante est le symbole d'Artémis : elle résout les problèmes intimes des femmes. Les sorcières en connaissaient les vertus médicinales emménagogue, c'est à dire en lien avec le cycle menstruel et abortif à forte dose...

Dans la tradition magique l'armoise est bénéfique, elle éloigne les sortilèges et favorise les rêves révélateurs. Il suffit d'en placer un peu à la tête de votre lit pour que la nuit vous apporte bons conseils et idées claires.
Les romains marchaient sans fatigue en en plaçant dans leurs sandales et les paysans du moyen âge en faisaient des ceintures qu'ils brûlaient dans le feu de la St Jean pour chasser le mal de dos.

 

Camomille Romaine (Chamaemelum nobile)   

Cette petite rosette discrète au ras du sol pendant l'hiver devient, aux beaux jours, une belle plante dont les tiges portent de magnifiques fleurs blanches en forme de pompon aux vertus calmantes et somnifère.                                                

 

Coriandre (Coriandrum sativum)  

L'avantage des graines de la coriandre est de pouvoir l'utiliser toute l'année broyées dans la cuisine, mais aussi de pouvoir la planter pour en consommer fraîches.

 

Guimauve (Althaea officinalis)

La guimauve contient un composant appelé mucilage dont la propriété est d'adoucir, elle est employée pour calmer la toux grasse et entrait autrefois dans la composition des bonbons de guimauve.

Estragon (Artemisia dracunculus)

Souvent utilisé pour aromatiser le vinaigre dans lequel on conserve les cornichons, l'estragon est de la même famille que l'armoise ou l'absinthe et en partage, dans une moindre mesure, les vertus.

Hysope (Hyssopus officinalis) 

Le parfum préféré du roi Salomon contenait en grande partie de l'hysope. Préconisée pour lutter contre le mal de gorge, l'hysope possède un goût très fruité.   


Mélisse (Melissa officinalis) 

Aussi appelée citronnelle, cette plante aimée des abeilles est digestive et calmante, entrant dans la composition des tisanes du soir. Son goût citronné et frais la rend très populaire auprès des petits comme des grands. Certains disent qu'au 13e siècle, le prince de Glamorgan qui buvait chaque jour de la tisane de mélisse lui doit sa longévité : il aurait atteint l'âge de 108 ans. 


Menthe poivrée (Mentha piperita)

Plus épicées que la menthe verte, la poivrée se boit facilement seule et non sucrée. Elle est également digestive.                        


Menthe verte (Mentha spicata)  

La menthe verte est la menthe utilisée dans le fameux thé vert à la menthe, au goût si connu. Elle est digestive et légèrement tonique (et à la fois calmante), son arôme se révèle avec un petit peu de sucre.        

 

Monarde (Monarda didyma pink) 

Thé rouge , thé rose, thé d'Oswego, cette plante possède un goût fumé très prononcé qui en fait un concurrent du véritable thé. Elle est calmante et digestive.                                 

Origan  (Origanum vulgare)  

Aussi appelé marjolaine, l'origan se décline en plusieurs variétés, commun, doré, compacte, mais les vertus sont identiques pour chacun d'entre eux, il aide à calmer le mal de tête et contient de la vitamine C.

Sarriette (Satureja montana)  

Aussi appelée la Satyre des montagnes, c'est une des plantes dites ''herbe de Provence'', qui fût pourtant interdite au moyen age dans les jardins des monastères en raison de ses vertus aphrodisiaques. L'infusion de sarriette est délicieuse seule ou en association avec d'autres plantes méditerranéennes. Tonique et surtout digestive particulièrement contre les flatulences.               

Sauge (Salvia officinalis) 

La sauge est connue et utilisée depuis la nuit des temps comme la plante purifiante par excellence. Ces propriétés antiseptique et désinfectante sont reconnues et utilisées depuis toujours. 


Thym (Thymus vulgaris)  

Le thym est antiseptique, mais aussi utile pour aider les défenses immunitaires de l'organisme, il ouvre également  l’appétit . S'utilise aussi bien dans la cuisine de tous les jours qu'en infusion. 


Les plantes sauvages récoltées :

 

Achillée Millefeuille (Achillea millefollium)  

Achille pendant la guerre de Troie s'en serait servi en premier pour soigner ses compagnons d'arme. Plante agréable à boire, elle est également antihémorragique.


Agastache (Agastache foeniculum rugosa)  

Plante mellifère excellente en infusion et pour la cuisine. On peux décorer les plats avec ses fleurs, parfaitement comestibles. 
 

Mélilot (Melilotus officinalis) 

Le mélilot a une saveur douce et miellée, il est idéal contre la nervosité, le stress et l'insomnie c'est un antispasmodique.

 

Mûrier sauvage (Rubus fructicosus)  

Cette plante s'utilise en décoction, soulage les muqueuses de la gorge et est astringente, elle possède un goût léger de mûres.

Nigelle aromatique, ou cumin noir, poivrette (Nigella sativa)

Aussi appelée nigelle de Damas en raison de son aire d'origine, la nigelle est une plante aussi belle à voir que surprenante à en manger les graines.


Ortie (Urtica dioica) 

Plante formidable pour les qualités de fertilisant mais aussi pour ses propriétés médicinales. Naturellement riche en vitamines AB et C, l'ortie est également riche en fercalciummagnésiumpotassium et phosphore15. Elle aurait une action reminéralisante et agirait favorablement sur les cartilages usés des personnes souffrant d'arthrose ou de rhumatismes. 

Reine des Prés (Filipendula ulmaria)

Comme l'écorce du saule blanc, cette herbacée contient une molécule proche de l'Aspirine. C'est un antidouleur, anti-inflamatoire et calme la fièvre (action sudorifique). Boire en infusion dans une eau à 90°C pour garder toute les propriétés de la plante. ainsi prise, elle peut aider à soigner la grippe.

Les plantes collectionnées pour les visites du jardin : 

 

Absinthe (Artemisia absinthium)

Plante tonique et amère, non autorisée à la vente en France (hors pharmacie) malgré ses nombreux bienfaits pour les femmes (propriétés emménagogues) ou pour les convalescents. Plante abortive à haute dose.

Alchemille vulgaire (Alchemilla vulgaris)

Pendant la renaissance, les Alchimistes l'ont beaucoup utilisée. En raison de la goutte d'eau présente sur la feuille de la plante qui ressemble à du mercure, ils pensaient qu'elle rentrait dans la composition d'une formule qui changerait le plomb en or. Malgré leur déception, cette plante possède de grandes qualités tonique, anti-inflammatoire et décongestionnante. 

Bourrache (Borago officinalis)

On peut utiliser son huile, très riche en acides gras essentiels pour se faire une cure de jouvence. Dans le même but, elle peut être associée à la Mélisse. En tisane, sa couleur bleue peut plaire aux enfants et les revigorer après une journée d'école. En décoction, elle peut aider à soigner les maladies respiratoires : bronchite, pneumonie, toux sèche, grippe, fièvre. 

Cataire (Nepeta cataria)

Goût très prononcé à la limite entre la menthe et l'origan, elle est calmante et sédative. Elle attire en revanche, désespérément les chats puisqu'elle diffuse des hormones sexuels, d’où l'un de ses surnoms : "herbe à chat".

Ciboulette (Allium schoenoprasum)

Consoude (Symphytum officinale)   

Les fleurs de consoude plaisent aux abeilles et aux insectes en général. Les feuilles de consoude peuvent faire un purin favorisant la floraison des plantes en dilution de 10%. Elle a la réputation de résorber les fractures et les entorses en application en cataplasme. Certains mangent les feuilles cuites comme un légume. Elle est très jolie en bleue comme en rose, à l'herberie nous avons les deux.


Herbe à Curry ou Immortelle (Helichrysum italicum)

La mésange bleue utilise cette plante dans son nid pour éloigner les parasites. En huile essentielle, elle est utilisée pour soigner les hématomes et contusions. 

Laurier commun (Laurus nobilis)

Connue pour les bouquet garnis à mettre dans les plats, elle peut également être infusée pour guérir les crampes abdominales. Elle est connue aussi pour éloigner les insectes. 

 

Millepertuis (Hypericum perforatum)

L'herbe aux mille trous, est jaune comme un soleil, fleuri en été et soigne les brulures, les coups de soleil et la déprime légère. Ne pas consommer avant de s'exposer au soleil. Ne pas consommer en cas de traitement micro dosé quotidien et consulter en cas de dépression chronique.


Oseille (Rumex acetosa)

Pimprenelle (Sanguis orba major)

Rhubarbe (Rheum rhaponticum)

Santoline (Santolina Chamaecyparissus)

Tanaisie (Tanacetum vulgare)

Sauge pourpre (Salvia officinalis purpurea)

Lavande (Lavandula angustifolia)

 

Autres produits à base de plantes vendus en boutique et sur les marchés :

Sel de Guerande aux plantes:

  • Au choix Sarriette, Thym ou Origan 2.50€


Sachet de plante pour armoire dans un tissu naturel (coton ou lin) :

  •  Tanaisie (odeur acidulée qui éloigne les insectes)   3,00€

  •  Santoline (odeur plus musquée qui éloigne les insectes)  3,00€

  • Artémise powis castle… (odeur plus franche et amère également répulsive) 3,00€

Herbes à brûler (encens naturels)

De manière traditionnelle de nombreux peuples à travers les temps et les lieux ont utilisés les plantes comme des encens. Parmi celles-ci, la sauge est une des plus employées, elle est reconnue pour purifier les lieux, pour éloigner les esprits négatifs, préparer aux cérémonies spirituelles et religieuses. Aujourd'hui certains affirment que la fumée de la sauge capte et éloigne les ions positifs (néfaste à la santé), toutefois les études scientifiques sur ce sujet sont controversées. Ce qui est certain est que la fumée de sauge possède une odeur agréable qui parfume de manière originale. Il est toutefois conseillé d'aérer la pièce quelques instants afin que le remède ne soit pas plus néfaste que le mal. Quelques feuilles bien sèches de sauge sur une braise tirée du feu ou sur un charbon à encens dégage des volutes semblables à celles que des générations d'humains avant nous ont admiré.

  • Absinthe (favorise la vie psychique et les rêves)   1,00€

  • Sauge (purifie le lieu, le corps et l'esprit)  1,00€

Herbes à suspendre (amulette psychomagique) 

  • Armoise (éloigne les sortilèges et favorise les rêves révélateurs) 1,00€

  • Millepertuis (apporte calme et amitié dans le foyer)   1,00€

  • Potentille (favorise la réussite et la richesse)   1,00€

Siret : 88130525400016

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now